Maillage interne : comment l’optimiser pour booster votre SEO ?

Maillage interne : comment l'optimiser pour booster votre SEO ?

Le maillage interne est une technique qui permet d’améliorer le référencement naturel d’un site internet. Cette création de liens entre les différentes pages du site améliore également l’ergonomie pour les internautes. Elle s’inscrit donc totalement dans votre stratégie marketing. Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez sans attendre la suite de cet article !

Qu’est-ce que le maillage interne ?

On appelle maillage interne, ou linking interne, l’ensemble des liens entre les différentes pages d’un site. En pratique, le maillage interne dans WordPress ou un autre CMS se fait en créant des liens hypertextes à l’aide de la balise html <a> et de son attribut « href ». Lorsque l’internaute clique sur le lien, généralement identifié par une couleur de police différente, une autre page s’ouvre. Suivant la nature du lien, la page cible peut s’ouvrir dans un nouvel onglet du navigateur afin que le lecteur puisse facilement revenir à la page courante lorsqu’il le souhaite.

Pourquoi optimiser le maillage interne ?

L’utilisation du maillage interne et son optimisation ont deux buts : améliorer le référencement naturel, et offrir une meilleure expérience utilisateur aux visiteurs.

L’importance du maillage interne en SEO

Un bon linking interne constitue un outil puissant pour optimiser le SEO on-page de votre site. Vous savez que les backlinks depuis d’autres sites augmentent la popularité des pages concernées. Le netlinking, en augmentant le PageRank, est l’une des techniques les plus efficaces pour travailler le référencement d’un site web.

Même si leur impact est moins important, les liens internes contribuent également à la popularité d’une page. Si une page bien référencée de votre site renvoie vers une autre page, cette dernière gagnera elle aussi en popularité.

De plus, l’existence de liens internes pointant vers une page permet aux bots des moteurs de recherche de la référencer plus facilement.

Créer des liens internes pertinents pour optimiser l’UX

Le maillage interne n’est pas uniquement destiné à plaire à Google ! Il permet également d’améliorer l’expérience utilisateur (UX). Les liens internes guident le visiteur dans sa navigation. Ils peuvent avoir différentes fonctions :

  • apporter des précisions sur un point particulier (par exemple, un lien pointant vers une page qui donne la définition d’un terme technique) ;

  • faire découvrir une page en rapport avec celle qu’il est en train de consulter (par exemple un produit équivalent ou complémentaire à celui présenté sur la page) ;

  • le faire avancer dans le tunnel de vente en passant à une page de commande…

Comment travailler le maillage interne de son site web ?

Pour optimiser le SEO par le maillage interne, il faut sans surprise créer des liens internes entre vos pages. Mais attention, cela ne se fait pas au hasard ! Il faut respecter certaines règles pour que cette technique soit efficace du point de vue du référencement comme de l’expérience utilisateur.

Tous les liens doivent être utiles

Ne multipliez pas les liens internes sans réelle utilité en espérant optimiser votre maillage interne. Cela ne serait bon ni pour le référencement ni pour votre visiteur qui ne comprendrait pas pourquoi vous le renvoyez vers des pages qui n’ont pas de rapport avec celle qu’il est en train de consulter. Les liens doivent pointer vers des contenus réellement cohérents avec la page actuelle.

Les ancres de liens doivent être bien choisies

L’ancre du lien interne est le mot ou le groupe de mots sur lequel l’internaute doit cliquer pour accéder à la cible du lien. Le texte de l’ancre doit indiquer clairement ce que l’on va trouver en suivant le lien. On conseille également de varier le texte des ancres s’il existe plusieurs liens internes vers la même page. Dans l’idéal, utilisez les mot-clés de la page de destination dans l’ancre de lien. Contrairement au cas des backlinks, Google ne pénalise pas cette pratique pour le maillage interne.

Le maillage interne : exemple concret

Utilisons un exemple pour appuyer ce que nous venons de dire sur le maillage interne. Dans cet article, vous avez vu dans le paragraphe « l’importance du maillage interne en SEO » l’ancre « optimiser le SEO on-page de votre site ». Celui-ci renvoie sans surprise vers un article qui évoque les différents moyens d’optimiser le SEO on-page. Le lien est donc utile, puisqu’il complète ce qui est développé dans cet article. L’ancre de lien est pertinente, puisque le lecteur comprend quel est le sujet de l’article vers lequel elle renvoie.

Comment améliorer la profondeur du maillage d’un site ?

Pour optimiser le maillage interne de votre site web, il est indispensable de mettre au point une véritable stratégie de maillage. Celle-ci peut être plus ou moins complexe en fonction de la taille de votre site.

Première stratégie de maillage : le linking basique

La première stratégie de maillage consiste à lier tous les articles du site entre eux, en leur accordant toutes la même importance. L’avantage est qu’aucune page n’est oubliée par les bots de Google. L’inconvénient de cette méthode est qu’elle ne permet pas de mettre en valeur les pages à forte valeur ajoutée. L’internaute comme les moteurs de recherche ne distinguent pas de structure et se perdent dans toutes ces pages.

Deuxième stratégie : le maillage en arbre généalogique

Le maillage en arbre permet de donner une structure hiérarchique aux différentes pages de votre site. Les pages les plus importantes constituent le tronc. Elles sont reliées à des pages un peu moins importantes (les branches principales), qui elles-mêmes sont liées à des pages encore moins importantes (les branches plus petites) et ainsi de suite. Cette technique permet à l’internaute comme à Google de comprendre facilement la structure du site.

Il faut faire attention à ne pas créer trop de niveaux : la profondeur de maillage ne doit pas être trop importante. Dans le cas contraire, les pages des niveaux les plus bas risquent de ne jamais être visitées par les bots de Google.

Troisième stratégie : le maillage en silo ou en cocon

Le silo ou cocon sémantique est une technique avancée de maillage interne, qui s’applique principalement aux très gros sites. Le principe est de créer une hiérarchie comme dans le cas du maillage en arbre, mais cette fois en s’appuyant sur le champ sémantique utilisé dans les pages. Des pages qui utilisent des champs sémantiques en rapport l’un avec l’autre, et qui ont donc des contenus complémentaires, seront ainsi liées.

Cette technique très puissante nécessite une parfaite maîtrise, et représente une importante somme de travail.

Quels outils utiliser pour l’analyse du maillage interne ?

Vous souhaitez analyser le maillage interne de votre site pour savoir comment l’optimiser ? Il existe pour cela différents outils sur internet, dont certains sont gratuits (comme Xenu) tandis que d’autres sont payants (Oncrawl ou la version complète de Screaming Frog par exemple). Ces outils sont capables de créer une liste exhaustive de tous les liens internes d’un site. D’autres applications, telles que Gephi, permettent quant à elles de créer une carte graphique de ces liens pour faciliter leur analyse.

Vous avez besoin de conseils pour mettre en place votre stratégie de maillage interne et optimiser votre SEO ? Prenez rendez-vous avec l’équipe de FPWEB, votre agence web à La-Roche-sur-Yon !

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Derniers articles